Accueil > Ressources pédagogiques > Pratiques corporelles et artistiques > Danse de création > La première séance de danse

La première séance de danse

lundi 28 septembre 2015, par CPD EPS.

Cette séance est capitale car elle détermine la suite de l’unité d’apprentissage. Elle sera modeste mais devra permettre d’installer des rituels (voir plus loin) et engager le travail de danse. Les élèves devront comprendre qu’ils « entrent » dans une activité artistique qui implique une attitude de danseur, des références culturelles, un langage et un espace spécifique.

Posture de danseur

Les rituels et les situations de mise en disponibilité vont permettre à l’élève de construire une attitude d’écoute et de concentration indispensable à la pratique de la danse.

Références culturelles et place de la vidéo

Les élèves ont souvent une représentation très partielle ou erronée de la danse. Avant cette séance ou après celle-ci, il est souhaitable de montrer plusieurs extraits d’oeuvres chorégraphiques aux élèves leur permettant d’ancrer leur pratique sur des repères culturels.
Voir en ligne les extraits ou les pièces complètes : http://www.numeridanse.tv/fr
Un guide d’analyse d’extraits d’oeuvres chorégraphiques constitue un outil précieux pour l’enseignant, lui permettant de découvrir ou mieux connaître une oeuvre. Cet outil peut constituer une trame de travail avec les élèves. L’enseignant pourra par exemple attirer l’attention de groupes d’élèves sur une ou plusieurs composantes de la danse et les engager à cocher les caractéristiques de l’oeuvre. (Voir document « parcours culturel » sur le site de la direction des services départementaux).
Il est également possible de faire exprimer les élèves par écrit (ou oral) en visionnant plusieurs fois un extrait vidéo et en focalisant leurs regards sur des aspects particuliers de la danse (la scénographie, les directions, les lignes, les couleurs, les évocations ….).

Langage spécifique

Le langage de la danse est un langage poétique qui permet à l’élève d’entrer dans la symbolisation. On utilisera des images qui vont aider les élèves à vivre des sensations et induiront des mouvements. (Par exemple, pour dire « trajet », on pourra dire « chemin de danse ou « phrase » pour parler du court moment dansé).

Espaces et temps spécifiques

L’organisation de l’espace de danse est importante. Dès la première séance, les élèves auront repéré et intégré les différents espaces qui seront bien délimités. Dans cet espace, l’élève a une posture de danseur ; en dehors de cet espace il est spectateur et/ou danseur potentiel.
Cet espace délimité permet à l’élève de comprendre dès la maternelle la relation qu’il a à établir entre l’espace et le temps de la danse. Plus il est jeune, et plus ce travail sur l’espace et le temps est important.
Exemple :
Traverser l’espace de danse en passant par plusieurs points identifiés contribue à la construction de la notion de durée de sa danse.